Petite introduction

Catégorie : Dollfies

Les Dollfies ou BJD (ball joint dolls) sont des poupées venues du Japon (créateur Volks), de Corée (Luts), et maintenant de Chine (DollZone)

Directement issues de la culture et des BD manga, elles sont pour la plupart, représentatives de personnages de cet Art. En conséquence, elles ont leur propre caractère et sont "vivantes" pour les amateurs éclairés.

Il s’y attache un vocabulaire particulier mêlant l’anglais et le français. On dit make-up et non maquillage ou peinture du visage, wig pour perruque etc…

Elles sont sexuées, il y a des garçons et des filles et également des ages différents, de 4 à 18, avec bien sûr les formes et attributs en rapport.

Elles ont le corps inspiré des poupées anciennes articulé en résine, mais pour le reste se rapprochent de la poupée mannequin. La seule chose vraiment importante est la tête, ainsi un même corps peut, en foncton de la tête, recréer une autre poupée. Elles sont modifiables à l’infini, on enlève la perruque, les yeux, les mains, les pieds, on change le "makeup" et on le refait en fonction de l’humeur…..

On leur prête des sentiments et sont parfois les substituts du père, frère, soeur, amie, petit ami…..

J’ai acheté la première à un Américain: Heather. C’était sa confidente mais il avait eu un coup de foudre pour une autre, alors, "craignant de la peiner, et après qu’ils se soient expliqués, ils avaient décidé de se séparer d’un commun accord …" (sic)

Après moult contacts, il trouva que j’étais la bonne personne.

La donzelle arriva avec sa garde robe et ses bijoux, une montre de poignet fonctionnant, et une bague or et saphir qu’il lui avait offert pour son anniversaire. (il est en effet d’usage de leur faire des cadeaux et de fêter les anniversaires, ceux ci étant déterminés par l’arrivée au domicile).

Il me contacta ensuite à plusieurs reprises pour avoir des nouvelles…

Ceci pour expliquer que la Dollfie est une poupée "venue d’ailleurs" de toutes les manières et que l’approcher nous fait entrer dans un monde très particulier autant qu’attachant.

A part çà, en ce qui me concerne, je les considère comme des poupées et comme des oeuvres d’art aussi. Les artistes qui les dessinent sont, dans leur pays très renommés et populaires, à tel point que certaines "Dolls" peuvent atteindre 8000 euros, suivant l’artiste auteur du "makeup".

Toutes mes Dollfies sont entières corps et tête propre, c’est une position perso.

Par Francoise Joffre

Un commentaire

  1. ça alors quelle histoire passionnante !
    je ne connaissais pas du tout ce style de poupées et j ‘avoue que cet article m’ a appris beaucoup .
    merci !